Conférence publique ” Le Maghreb, quels défis pour l’Europe”

Avec Andrew Lebovich & Anthony Dworkin à l'ENS Ulm

By loading the SoundCloud player, you agree to SoundCloud's privacy policy.
Learn more

Load content

Guests

Avec Anthony Dworkin, Senior Policy Fellow à l’ECFR

Andrew Lebovich, Visiting Fellow à l’ECFR

Chaired by

Modéré par Manuel Lafont Rapnouil, directeur du bureau de Paris de l’ECFR

Le Bureau de Paris du Conseil européen des relations internationales (ECFR) a le plaisir de vous inviter à une conférence autour du thème des relations euro-maghrébines, organisée conjointement avec l’Association des anciens élèves de l’Ecole normale supérieure (a-Ulm) et la filière Diplomatie de l’ENS.

L’Europe et le Maghreb entretiennent des relations particulières, tant par la proximité géographique et la densité de leurs échanges que par l’héritage ambigu du passé colonial. Au début des années 1990, l’avenir économique, politique et humain du Maghreb semblait étroitement solidaire de celui de l’Europe. La dynamique d’intégration européenne prenait un tour politique et les initiatives pour construire un espace méditerranéen lui-même intégré prenaient leur essor. Malgré ses premières difficultés, l’Europe semblait en mesure d’exercer une traction et une attraction sur le Maghreb, tout comme sur les pays d’Europe centrale et orientale.

20 ans après le lancement du processus de Barcelone, ni le Maghreb, ni la relation euro-méditerranéenne n’ont connu l’évolution que beaucoup espérait alors. Les difficultés de l’Union européenne ne sont qu’une partie de l’explication et, au total, le Maghreb a paru être une simple arrière-cour de l’Europe, une sous-région d’un espace méditerranéen peinant à trouver sa cohésion politique.

Mais le défi est aussi pour l’Europe. A plusieurs reprises, et encore récemment au lendemain du Printemps arabe, l’Union européenne a cherché à remettre sa politique à l’égard du sud de la Méditerranée à plat, à favoriser une meilleure intégration maghrébine, à appuyer les facteurs favorables à la démocratie et à la réforme économique. La fragilité de chacun des pays du Maghreb, et la complexité de leurs relations avec l’Europe, montrent le chemin qui reste à parcourir.

C’est pour parler des relations entre l’Europe et le Maghreb que l’ECFR invite Anthony Dworkin et Andrew Lebovich à s’exprimer lors d’une conférence publique modérée par Manuel Lafont Rapnouil.

La conférence aura lieu de 19h à 20h en salle Rataud à l'ENS, 45 rue d'Ulm 75005.