L’Europe peut-elle sauver l’ordre mondial ?

Les auteurs de ce nouveau rapport analysent les grandes menaces auxquelles l’ordre mondial est confronté et soumettent des propositions de réponses de l’UE

. CC BY
Full text available in English
Also available in

L'ordre international fondé sur les règles est menacé. Les « puissances illibérales » gagnent de l’influence et, sous le président Donald Trump, les États-Unis s'attaquent au système mondial qu'il soutenait auparavant : le plus récent exemple de ces attaques est le retrait américain de l'accord sur nucléaire iranien. L'Union européenne (UE) devrait placer la défense de l'ordre mondial basé sur les règles au cœur de sa stratégie globale. A cette fin, elle devra repenser sa conception de cet ordre mondial.

Dans ce nouveau rapport, « L’Europe peut-elle sauver l’ordre mondial ? », Anthony Dworkin et Mark Leonard analysent les grandes menaces auxquelles l’ordre mondial est confronté et soumettent des propositions de réponses de l’UE. Ils soutiennent qu'au lieu d'essayer de recréer l'ordre mondial tel qu'il était, l'Europe doit développer un nouvel ensemble de règles. Elle devrait se concentrer sur le renforcement de l'ordre libéral en Europe, investir dans les négociations internationales pour remédier au déficit diplomatique mondial que Trump a créé et utiliser le pouvoir économique et réglementaire européen afin d’aider à établir des normes mondiales.

« L'Europe doit définir sa vision de la préservation de l'ordre mondial dans une période de plus en plus perturbée et doit agir en conséquence », selon Anthony Dworkin. « Sans chercher la confrontation avec les Etats-Unis, l'Europe doit être prête à agir de manière indépendante et à défier la politique américaine si nécessaire pour maintenir un système basé sur les règles. »