Cartographie des politiques palestiniennes

Le nouveau projet web interactif retrace la constellation d'acteurs politiques en Palestine, à la veille d'une période de bouleversements politiques

ECFR Alumni · Visiting Fellow
. CC BY

Vers où pourront se tourner les Palestiniens à la recherche d’une organisation et d’une représentation politiques ?  Qui sont les acteurs politiques rivalisant pour succéder à l'octogénaire Mahmoud Abbas ? Comment les différentes factions et institutions palestiniennes sont-elles liées ?

Le lundi 30 avril, le Conseil National Palestinien (CNP) se réunira à Ramallah pour élire les nouveaux membres du puissant Comité exécutif de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Il s'agit de la première réunion complète du CNP depuis 1996, et se déroule sur fond de  division politique entre Fatah et Hamas, d'instabilité croissante à Gaza, et de compétition interne à la succession de Mahmoud Abbas en tant que leader palestinien. 

Le nouveau projet web interactif ‘Cartographie des politiques palestiniennes du Conseil Européen pour les Relations Internationales (ECFR) retrace la constellation d'acteurs politiques en Palestine, à la veille d'une période de bouleversements politiques. Des groupes armés aux dirigeants politiques en passant par la complexe panoplie de parties politiques palestiniens – dont plusieurs mettent à dure épreuve l'ordre établi – plus de 100 portraits révèlent de nouvelles perspectives sur les personnalités et les structures de pouvoir qui vont définir l’avenir de la politique en Palestine.  

Une nouvelle ressource précieuse pour les décideurs politiques et les journalistes en Europe et ailleurs,Cartographie des politiques palestiniennes présente une analyse approfondie des complexités de la politique palestinienne et de ses processus décisionnels. L'équipe d’experts de l’ECFR mettra régulièrement à jour ce rapport en ligne, en faisant ainsi une source incontournable de matériel et d'informations pour les années à venir.

Hugh Lovatt, Policy Fellow de l’ECFR, a déclaré : “Même si la réunion du CNP du mois d'avril marquera vraisemblablement une étape dans la consolidation du pouvoir de Abbas et la marginalisation de ses opposants politiques, elle pourrait néanmoins nous donner des indications quant aux favoris à sa succession. Cependant, il est probable que le CNP ne prenne pas de mesures significatives pour réformer l'OLP ou raviver le mouvement national palestinien “

Selon le coauteur Saleh Hijazi : “Cette ressource cartographique évoluera suivant les transformations et changements de la politique palestinienne. Nous espérons que cela aidera les décideurs européens à mieux comprendre les forces qui façonnent la politique palestinienne et à développer des approches qui soutiennent des voix palestiniennes démocratiques, unifiantes et représentatives. “

Notes aux rédactions :

Découvrez la carte en ligne ici.

Pour télécharger le format PDF de l’analyse, cliquez ici.

À propos des auteurs

Saleh Hijazi est chercheur invité à l’ECFR. Directeur du programme Rosa Luxemburg Stiftung à Ramallah et est aussi membre de l’ONG Al-Shabaka. Saleh a précédemment travaillé pour Amnesty International, Human Rights Watch, et la Al-Quds University Human Rights Clinic, en tant que chercheur et activiste des droits de l’homme,. Il est coauteur de “Europe and the Palestinian Authority’s Authoritarian Drift”.

Hugh Lovatt est Policy Fellow du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord de l'ECFR. Dans ce cadre, il a travaillé sur la politique palestinienne et a travaillé à la promotion du concept de « différenciation » de l'UE, consacré par la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Parmi ses plus récentes publications, on compte notamment : « L'Occupation et la souveraineté : renouveler la politique de l'UE en Israël-Palestine » (décembre 2017) et « Repenser Oslo : comment l’Europe peut encourager à la paix en Israël-Palestine »  (juillet 2017).